silent voice article
Découvertes animées

Silent Voice : un anime pour apprendre à accepter la différence

Je dois avouer qu’aller au cinéma voir un film d’animation est toujours un grand plaisir pour moi. Si certains animes sont très bien réalisés, aucun n’atteint vraiment la qualité de réalisation d’un vrai film. Les contraintes temporelles ne sont pas les mêmes il faut dire, et les enjeux non plus (un film doit marcher directement, il n’y a pas de seconde chance).
Le dernier film qui m’avait vraiment marqué au cinéma était Your Name, avec ses superbes panoramas et son histoire bien présentée. Sans connaître le manga de Yoshitoki Oima, j’avoue avoir passé un moment inoubliable avec cette adaptation d’A Silent Voice. Je vous explique en quelques mots pourquoi…

 

Quand les bêtises de l'enfance vous marquent

Source : anime-planet

Le film nous raconte une histoire sur l’adolescence et le rapport aux autres, en particulier avec les personnes handicapées. Shôya est un garçon de 6ème bien entouré, un poil impertinent, comme d’autres enfants de son âge. Alors quand une élève sourde, Shôko, arrive dans sa classe, le garçon ne comprend pas bien ce qui se passe. Que fait-elle dans sa classe ? Pourquoi il devrait accepter cette nouvelle camarade ? Elle est énervante, à ne parler que pour balbutier des mots incompréhensibles… Shôya va alors à plusieurs reprises humilier la jeune fille. Personne dans sa bande de copains ne l’arrête, trouvant cela drôle… Jusqu’à ce que Shôko n’en puisse plus, et change d’école.

Avec le titre de l’histoire, on serait tenté de croire que la « voix muette » désigne le personnage de Shôko, bien en difficulté lorsqu’il s’agit de former une simple phrase… C’est en partie vrai.
Les voix muettes sont aussi celles des protagonistes qui ne s’expriment pas clairement, voire pas du tout dans l’histoire. On peut mentionner le professeur de la classe, un parfait exemple d’éducateur irresponsable, tant il a laissé faire les brimades envers Shôko. Une fois le vase débordé, va-t-il assumer ses responsabilités ? Bien sûr que non… Mais il y a aussi la bande de copains de Shôya. Ils pouvaient arrêter les choses avant que ça n’aille trop loin, mais personne ne l’a fait. Et en effet quoi de mieux qu’un groupe, pour permettre à des individus de se décharger de toute responsabilité en cas de dérapage ?

Source : Geeknative

En définitive la « voix » la plus inaudible, c’est celle de Shôya. S’il n’y avait qu’une seule véritable « silent voice », ce serait la sienne. Dès lors que ses brimades sont allées trop loin, c’est lui qui se fait percuter à la place de Shôko. N’étant plus accepté par personne, il en viendra lui-même à ne plus accepter le regard des autres. L’anime manifeste d’ailleurs graphiquement ce repli sur soi de Shôya, en barrant d’une croix les visages de la plupart des gens qui se trouvent dans son champ de vision. On n’a pas franchement l’habitude de suivre une histoire à travers les yeux d’un personnage paraissant autant détestable. Et en définitive, pour lui comme pour les autres, les ratés dans la communication deviennent lourds à assumer.

Source : Geeknative

Au cours de l’histoire, un évènement faisant suite au départ de Shôko entraînera un changement chez Shôya. Dès lors, on redécouvrira le jeune garçon sous un tout nouveau jour. Et c’est tout à l’honneur de l’anime de parvenir à nous montrer une telle évolution du personnage, en quelques dizaines de minutes seulement. Ses motivations pour changer sont multiples, ce qui rend le personnage complexe et très attachant.

Source : Fanart.fr

Conclusion

Les dernières scènes d’A Silent Voice constituent un véritable ascenceur émotionnel qu’on aura bien du mal à contrôler. La musique n’aide d’ailleurs vraiment pas, tant elle met en sons nos sentiments… Ces dernières séquences offrent aux spectateurs de très grands moments d’animation. Ce film est une merveille, à (re)découvrir avec la sortie chez Kaze du DVD/BR en ce début d’année 2019.

Cet article vous a été cuisiné par :

Daigo

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

19 − 13 =